LEIS ESTELETO / NANS LES PINS

CRECHE
LEIS ESTELETO

Quartier Les Ferrages
83860 NANS LES PINS

04.94.80.08.53

leisesteleto@orange.fr
http://www.maisonenfance.fr?page=
PRESENTATION
Accueil => Vous êtes parent => Accueil en crèche => Nos crèches => Crèche Leis Esteleto à NANS LES PINS
Lydiane GOUTANY
Directrice
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://assomami.alwaysdata.net/intranet_parents_st_max/
http://www.maisonenfance.fr?page=
Nous devons tout mettre en ouvre pour que cette première expérience de vie en société soit la plus riche et la plus positive possible.

Pour nous, et là j'emprunte les propos de Danièle Rapoport, psychologue " travailler auprès des enfants, c'est être capable de s'émerveiller de l'anodin du quotidien ".
La structure multi-accueil " LeĂŻs Esteleto " accueille :

- 25 enfants de 3 mois à 6 ans (simultanément), du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30

Cet établissement reçoit un avis favorable du service de la Protection Maternelle et Infantile par arrêté du Conseil Général qui fixe sa capacité et son temps d'accueil.

La structure d'accueil est fermée :

- Les samedis, dimanches, jours fériés et ponts dont les dates sont communiquées aux parents en début d'année scolaire
- Une semaine pour les fêtes de fin d'année
- Quatre semaines en été, généralement le mois d'août.

FERMETURE 2018 / 2019
=> vendredi 02 novembre 2018 (Toussaint)
=> lundi 24 décembre 2018 au mardi 01 janvier 2019 inclus
=> vendredi 31 mai 2019 (Ascension)
=> lundi 29 juillet 2019 au lundi 26 août 2019 inclus

Pour des raisons exceptionnelles, la structure peut être fermée. Dans ce cas, les familles seront informées le plus tôt possible pour pouvoir s'organiser.
http://www.maisonenfance.fr?page=Modalits%20d%27inscription
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
Agrément
25 enfants
Retour
http://www.maisonenfance.fr?page=
LA MAISON DE L'ENFANCE
Francis Barrau
Chemin St Simon
Boulevard St Jean
83470 SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME
04.98.05.09.59 - 04.94.59.96.48
lamaisondelenfance@wanadoo.fr


http://www.maisonenfance.fr?page=PLAN%20DU%20SITE%202
http://www.maisonenfance.fr?page=MENTIONS%20LEGALES%202
http://www.maisonenfance.fr?page=SIEGE%20SOCIAL%202
http://www.maisonenfance.fr?page=PARTENAIRES%202
http://www.maisonenfance.fr?page=CONTACTS2
http://www.maisonenfance.fr?page=
NOTRE PROJET PEDAGOGIQUE
NOTRE
ACTU-CRECHE
CONNEXION
ESPACE FAMILLE
MENU
L'EQUIPE EDUCATIVE...
1 Directrice, Educatrice de Jeunes Enfants
1 Adjointe, Infirmière
1 Educatrice de jeunes enfants
2 auxiliaires de puériculture
4 agents d'animation
1 agent d'entretien et au repas
... ET LE PROJET PEDAGOGIQUE
Pour cela, chaque enfant a un adulte de référence : il lui sert de repère, son rôle est de permettre à l'enfant de se sentir en sécurité. Bien sur, c'est le dialogue avec les parents et le lien qui se noue entre parents-enfant et professionnel qui nous sert de guide indispensable afin de mieux comprendre les enfants. C'est également l'observation qui nous permet d'avoir une connaissance fine des enfants et de leur développement au fil des jours
La sécurité affective de l'enfant est assurée quand :

- L'enfant a la possibilité de nouer une relation personnelle et chaleureuse avec un nombre restreint d'adultes attentifs et bien connus
- L'environnement est stable et permet à l'enfant d'élaborer des repères
- L'adulte se montre sensible aux intérêts de l'enfant et à ses émotions.
- L'adulte lui garantit une stabilité relationnelle au long de la journée et la semaine dans un univers en perpétuel mouvement

La valeur Ă  laquelle nous tenons principalement est le respect.
Chaque individu est unique, nous devons être dans le respect du rythme de chaque enfant, de ses différences, nous devons être à l'écoute de chacun : c'est à l'adulte de s'adapter à l'enfant en face de lui, il doit apprendre à le connaître pour trouver les moyens de communiquer avec lui.
La vie en collectivité demande, de fait, une grande adaptation à l'enfant, plus il se sent en sécurité, plus il va être capable d'aller vers les autres, de nouer des contacts et des relations, de partager des moments de complicité, de jeu, oser des expériences, être lui-même. Les enfants se connaissent bien au sein de la crèche et sont attentifs les uns aux autres, ils font preuve d'entraide.
PRE-INSCRIPTION EN LIGNE
NOTRE CHARTE
D'ACCUEIL
LE QUOTIDIEN EN CRECHE
L'enfant a en lui les outils nécessaires à son développement. A nous de mettre à sa disposition de quoi les exploiter dans son environnement
Cette façon de faire nous guide dans notre travail auprès des enfants de tous les âges : un savoir, une compétence acquis par l'enfant ont bien plus de valeur qu'un savoir enseigné par l'adulte.
Les jeux sont à disposition des enfants en permanence, ainsi ils ne sont pas dépendants de l'adulte quant à leurs choix et peuvent développer leur créativité dans un cadre sécurisant.
En ayant à l'esprit non pas le résultat ou la production mais le plaisir de l'enfant sur le moment ou l'expérience qu'il a pu faire.
Nous proposons aux enfants divers ateliers de découverte, d'expérimentation, d'expression créatrice : beaucoup de manipulation, de la peinture, de l'argile, de la cuisine, des instruments de musique.… ils sont fréquemment invités à jouer à l'extérieur dans le jardin, lieu inépuisable de découvertes sensorielles.
L'espace est organisé de façon à garantir les moments de jeu de chaque enfant, la crèche bien que lieu d'accueil collectif, est un lieu où chaque enfant peut mener un jeu à bien sans être dérangé. C'est l'enfant qui va vers le groupe, qui choisit des jeux en groupe, des jeux plus solitaires, en fonction de son envie,de son besoin du moment et de ses compétences dans un cadre clair et défini par l'adulte.
L'accueil est individualisé, le rôle des professionnels est d'accompagner la séparation entre le parent et l'enfant en douceur, parents et enfants sont invités à entrer dans les salles de vie, à s'installer, puis à se dire au revoir.
Dans la matinée et après le goûter, des moments de regroupement sont proposés aux enfants. Chacun est libre de venir et de rester le temps qu'il souhaite, l'objectif est de partager ensemble autour de chansons, de musique, d'histoires, de danses, un moment collectif choisi : l'enfant peut entrer à son rythme dans le groupe.
Les enfants vivent ensuite tous les temps de la vie quotidienne en petits groupes avec la présence de leur personne de référence.
Les soins corporels sont individualisés à tous les âges et l'adulte est à l'écoute de l'enfant, il l'invite à participer, lui laisse le temps, ajuste ses gestes à chacun.
Les repas sont également individualisés chez les plus petits puisque chaque bébé a un rythme différent : nous nous adaptons aux besoins de chacun. En grandissant, le repas devient une occasion de rencontre et se déroule en petits groupes. Nous garantissons aux enfants de pouvoir prendre leur repas dans le calme, d'autant qu'ils commencent à être fatigués en fin de matinée.
Le sommeil est important dans la journée des enfants :
- les plus petits dorment dès qu'ils en ont besoin.
- les plus grands sont couchés de façon échelonnée, au fur et à mesure qu'ils ont fini leur repas.
L'accueil du soir est un moment privilégié pour rencontrer les parents, c'est l'occasion d'un échange autour de ce qu'a vécu l'enfant dans la journée.
La crèche est un lieu où l'enfant vit, et non pas où il attend : à nous d'avoir sans cesse à l'esprit qu'il est un être relationnel et a besoin de soins et de relations individualisées pour accepter de quitter, un temps dans la journée, ses parents, et d'aller à la rencontre des autres.
Chaque enfant devient autonome à son rythme et nous leur proposons de participer à tous les temps de la journée : change, préparation du dortoir, repas.…nous leur proposons d'être acteurs de leur journée.

Une place professionnelle forte est d'être aux côtés de l'enfant, de sa famille

1- L'enfant est une personne avec un nom, un prénom.
Il est issu d'un père et d'une mère, d'une histoire :
. Ne pas donner de surnom
. Maîtriser la parole au-dessus de la tête des enfants.
. Donner du temps Ă  l'enfant, Ă  sa famille pour s'exprimer, participer.
. Ne pas porter de jugements sur l'enfant, sa famille.
8- Respecter chaque temps de vie de l'enfant :
. S'intéresser à l'ici et maintenant.
. Valoriser les capacités de l'enfant.
. Respecter ses choix, ses initiatives, ses expériences.
. Donner du temps Ă  l'enfant pour qu'il prenne conscience de ce qu'il fait.
. Lui donner des responsabilités.
. Eviter le " NON " systématique.
. Ne pas brusquer l'enfant tant dans les paroles que dans les gestes.
7- Respecter le corps de l'enfant :
. Respecter l'intimité de l'enfant.
. Adapter le geste professionnel à l'enfant connu et individualisé et à son état du moment présent.
. Travailler en cohérence dans l'équipe professionnelle pour permettre à l'enfant de ressentir continuité et stabilité dans les gestes.
6- Respecter l'enfant dans tous ses moyens d'expression (larmes, cris, craintes) :
. Prendre en compte tous les signes de mal-ĂŞtre.
. Comprendre ces signes comme des marques de souffrance.
. Soutenir l'enfant dans l'expression de ses Ă©motions (bien-ĂŞtre).
. Tenter de mettre des mots sur ce que l'enfant vit ou va vivre.
5- Respecter le travail d'apprentissage de l'enfant :
. Reconnaître les efforts faits par l'enfant.
. Ne pas forcer l'enfant.
. Ne pas proposer plusieurs choses Ă  la fois.
. Ne pas poser plusieurs questions Ă  la fois.
4- Respecter l'enfant pour ce qu'il est, un être humain avec sa propre personnalité :
. Faire confiance Ă  l'enfant.
. S'adresser Ă  l'enfant en utilisant le " je " et le " tu ".
. Maîtriser la tonalité de la voix et la qualité du vocabulaire employé.
. Ne pas devancer les demandes affectives de l'enfant : câlins, bisous, l'enfant n'est pas un objet de satisfaction affective.
3- Poser un cadre clair et sécurisant pour l'enfant, sa famille :
. Comprendre et accepter les confrontations de valeurs entre professionnelles et parents.
. Comprendre la place de chacun et la complémentarité de tous.
2- S'engager Ă  travailler en projet, en Ă©quipe :
. Les professionnelles ont un nom, un prénom, ne pas utiliser de surnom.
. Respecter le projet pédagogique au quotidien.
. Accueillir, respecter, coopérer et construire avec chacun.
. Accompagner le développement de l'enfant dans une vision globale de l'éveil, de la santé et de la sécurité.
. S'engager et observer la discrétion la plus stricte sur toutes les informations relatives aux familles et aux enfants.
LA CHARTE DE " LA MAISON DE L'ENFANCE FRANCIS BARRAU "
LE QUOTIDIEN EN CRECHE
La Commission Intendance composée des infirmières salariées de " la Maison de l'Enfance Francis Barrau " intervient auprès des directrices et de notre prestataire ST MAX TRAITEUR afin de veiller au respect du bon équilibre alimentaire et de la qualité des repas servis aux enfants.

Les repas sont adaptés en fonction de l'âge (menu bébé et menu grand).
Un goûter est également servi tous les après-midi.
Pour les plus petits, lors de la diversification alimentaire, les protéines fournies par le prestataire sont mixées sur place.

Dans le cadre d'une sensibilisation au respect de l'environnement, un repas BIO est proposé aux enfants quatre fois par semaine.

Les menus sont affichés mensuellement dans chaque crèche, afin que chaque famille puisse les consulter librement.
LES MENUS
NOS CRECHES
NOS MODALITES \nD'INSCRIPTION
QUESTIONS PARENTS
CRECHE LEIS ESTELETO
A NANS LES PINS
ACTU-CRECHE
Chers parents,
Dans ce nouveau numéro de notre flash esteleto, nous avons envie de vous présenter un temps important de la journée de vos enfants à la crèche : le regroupement du matin.
Nous vous en parlons souvent le soir, quand vous venez chercher votre enfant et nous nous efforçons de vous le retransmettre le plus fidèlement possible. Pour certains, vous avez parfois l’occasion de le voir en accompagnant votre enfant. Vous pouvez ainsi constater combien ce moment les attire, les intéresse, et combien ils ont envie de s’y rendre.
Tous les enfants sont invités à participer au regroupement. Nous les sollicitons « discrètement » afin de ne pas les couper dans leur jeu. Cependant, le succès et l’engouement de ce moment est tel que la discrétion n’est pas toujours de mise ! Toutefois, nous leur laissons le choix de participer ou pas. L’entrée dans le groupe ne peut être forcée. Chacun peut s’y rendre à son rythme. La relation de l’individu au groupe à la crèche se construit. Elle dépend du développement de chaque enfant comme individu, tout d’abord en dehors, puis dans le groupe. Le groupe peut être porteur de richesses, et c’est bien là le but, mais aussi source d’inquiétude et de perte d’identité. C’est pourquoi, plus le regroupement est attractif, plus les enfants auront envie de s’y rendre sans crainte.
Peut-être avez-vous entendu parler d’Huguette la chouette ? Huguette la chouette symbolise le début de ce rituel. Il est le même pour tout le monde avec l’utilisation de la marionnette. Toutefois, la forme peut être différente en fonction du professionnel présent et de l’état du groupe à ce moment précis : on peut donc chanter, sauter, danser... Mais c’est aussi un temps de parole et de partage en groupe.
A la crèche « leis esteleto », nous choisissons d’accueillir les enfants en section unique. Ce choix induit un mélange d’âges et de compétences. Ainsi, le regroupement permet de partager un temps ensemble et de reconnaître les compétences sociales de chacun, du plus petit qui s’aventure petit pas par petit pas au milieu des autres, au plus grand qui s’affirme et prend la parole spontanément pour raconter quelque chose qui lui tient à cœur. Chaque enfant peut s’exprimer à tour de rôle et à sa façon. La professionnelle veille à préserver la place de chacun. Les plus jeunes peuvent participer et ont pleinement leur place dans ce moment. Le regroupement est suivi d’un temps de lecture d’histoires, de contes, de musique, de marionnettes dans lequel les enfants choisissent de s’engager. Ils sortent de façon échelonnée lorsqu’ils choisissent de le faire où lorsque leur attention se détourne et qu’ils y ont vécu ce qui leur convenait.
Avec ce rituel, les journées débutent avec un moment de plaisir partagé. Mais également, avec un temps aux objectifs pédagogiques liés à la place de chacun dans un lieu d’accueil collectif. Il permet de prendre conscience de l’autre tout en étant reconnu, c’est le premier temps collectif de la journée.


Le moment de la séparation est souvent une étape sensible. En tant que parent, nous tentons de nous projeter en nous préparant mentalement à la séparation avec notre enfant.
Mais, lorsque le moment arrive parfois toutes nos bonnes résolutions peuvent s’évanouir en un clin d’œil. Surtout si notre chère tête blonde éclate en sanglot au moment de se dire au revoir.
Toutefois, même s’il est difficile de quitter son enfant en larmes, il est important qu’il puisse exprimer ses émotions …. Chaque enfant va vivre ce moment à sa façon et s'exprimer différemment.
De plus, si votre enfant pleure au moment de la séparation, il n’est pas rare que ces mêmes pleurs cessent dès que vous aurez quitté son champ de vision.
POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS
Peut-être essayerez-vous de mettre en place des petits stratagèmes afin d’adoucir ce moment : comme par exemple en laissant votre enfant apporte un jouet de la maison à la crèche. Cependant, cette manœuvre risque d’accentuer la séparation plutôt que de l’aider. Car, pour des raisons de sécurité (lorsque l’objet ne convient pas à des enfants tout-petits par exemple), pour des raisons de conflits (le nouveau jouet est très attirant pour tous les autres enfants et c’est compliqué pour l’enfant à qui il appartient), mais aussi parce que les professionnelles ne peuvent pas garantir qu’il ne sera pas cassé ou perdu, vos enfants vont donc devoir laisser le jouer. Il sera donc encore plus difficile de vous dire aurevoir tout en quittant au même moment le jouet lui rappelant sa maison. De plus, voir son parent partir avec le jouet risque de provoquer colère et tristesse chez votre enfant, et le but visé au départ ne sera pas atteint. C’est pourquoi, l’usage d’un doudou, d’un lange ou encore d’un drap chargé d'une valeur affective particulière, va permettre d’aider votre enfant au moment de la séparation sans rajouter un conflit potentiel au moment de se quitter. Qu’il soit petit ou très volumineux, l'important c'est d'abord la sécurité et le repère qu'il apporte. Il permet à votre enfant de relier son monde au monde environnant. Il lui permet de garder un lien avec la maison tout en l'aidant à le rassurer lorsqu’il en a besoin ou a le consoler lorsqu’il est triste. Le doudou restera à leur disposition tout au long de la journée et les enfants pourront en disposer dès que le besoin s’en fera sentir.

Ainsi, son doudou, sa tétine, un rituel, mettre des mots... vont permettre à votre enfant de conscientiser cette étape et petit à petit d'être sécure et en capacité de gérer au mieux ce temps de séparation.

Sachez aussi que le développement n'est pas linéaire et que les étapes que franchi chaque enfant peuvent réactiver des angoisses, de l'inquiétude qui peuvent à nouveau déclencher des réactions lors des séparations même si tout semblait bien se passer jusqu'à lors... ce n'est pas facile de grandir !
Trouver des astuces, faire participer l'enfant plus grand, accepter que les jours ne se ressemblent pas, écouter et décoder nos propres émotions d'adultes... seront autant de clés pour faire de ce temps un moment fondamental et constructif.
Laissons les enfants s'exprimer et soyez assurés que l'équipe est à votre écoute et à vos côtés pour répondre à vos interrogations et vous accompagner.




http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
Francis BARRAU
VOUS ETES SALARIE
VOUS ETES PROFESSIONNEL
VOUS ETES PARENT
QUI SOMMES-NOUS ?
Association La Maison de l'Enfance

PLAN DU SITE
http://www.maisonenfance.fr?page=
MENTIONS LEGALES
http://www.maisonenfance.fr?page=
SIEGE SOCIAL
http://www.maisonenfance.fr?page=
PARTENAIRES
http://www.maisonenfance.fr?page=
CONTACTS
http://www.maisonenfance.fr?page=
ACCUEIL