LEI PARPAIOUN / POURRIERES

Accueil => Vous êtes parent => Accueil en crèche => Nos crèches => Crèche Leï Parpaïoun à POURRIERES
CRECHE
LEI PARPAIOUN

Avenue des Bastides
83910 POURRIERES


04.94.77.70.56

crecheparpaioun@orange.fr
http://www.maisonenfance.fr?page=
PRESENTATION
Janusz KORCZAK , Quand je reviendrai petit (prologue), AFJK, traduction révisée en 2007.
Là, vous vous trompez, ce n'est pas tant cela qui fatigue le plus, que le fait d'être obligé de nous élever jusqu'à la hauteur de leurs sentiments.
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://assomami.alwaysdata.net/intranet_parents_st_max/
http://www.maisonenfance.fr?page=
" Vous dites :
- C'est Ă©puisant de s'occuper des enfants.
Vous avez raison.
Vous ajoutez :
- Parce que nous devons nous mettre Ă  leur niveau. Nous baisser, nous pencher, nous courber, nous rapetisser.
De nous Ă©lever, nous Ă©tirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre.
Pour ne pas les blesser. "
Notre Multi Accueil "LeĂŻ ParpaĂŻoun" permet Ă  l'enfant de s'adapter
progressivement et donc plus facilement à la vie en collectivité, dans un univers de jeux et d'éveil.

Notre crèche accueille :
Les lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi :
- 50 enfants (simultanément) de 3 mois à 6 ans de 7h30 à 18h30

Notre établissement reçoit un avis favorable du service de la Protection Maternelle et Infantile par arrêté du Conseil Général qui fixe sa capacité et son temps d'accueil.

La structure d'accueil est fermée :
- Les samedis, dimanches, jours fériés et ponts dont les dates sont communiquées aux parents en début d'année scolaire
- Une semaine pour les fêtes de fin d'année
- Quatre semaines en été, généralement le mois d'août.

FERMETURE 2018 / 2019 :
=> vendredi 02 novembre 2018 (Toussaint)
=> lundi 24 DĂ©cembre 2018 au mardi 01 Janvier 2019 inclus
=> vendredi 31 mai 2019 (Ascension)
=> lundi 29 juillet 2019 au lundi 26 août 2019 inclus.

Notre crèche accueille, en contrats réguliers ou occasionnels, les enfants des communes de POURRIERES prioritairement et de la Communauté d'Agglomération Provence Verte.
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=Modalits%20d%27inscription
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
Les enfants sont accueillis en fonction de leur âge et de leur développement.
Le personnel, Agents d'animation, Auxiliaires de puériculture, Infirmière, Educatrices de jeunes enfants, met tout en ouvre pour s'adapter le plus possible au rythme de chacun, pour accueillir les familles, prendre en considération leurs demandes, leurs besoins autour d'un projet de vie centré sur l'enfant.
Une place importante est laissée au bien être, à l'accompagnement, à la verbalisation, à l'autonomie ainsi qu'à la socialisation de l'enfant tout en veillant à sa sécurité.

Un espace est dédié au relais assistantes maternelles qui fréquentent la structure les lundis et mercredis matins tout comme le Café bébé qui accueille le public dans ce même lieu tous les vendredis matins.
Agrément
50 enfants
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
Retour
LA MAISON DE L'ENFANCE
Francis Barrau
Chemin St Simon
Boulevard St Jean
83470 SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME
04.98.05.09.59 - 04.94.59.96.48
lamaisondelenfance@wanadoo.fr


http://www.maisonenfance.fr?page=PLAN%20DU%20SITE%202
http://www.maisonenfance.fr?page=MENTIONS%20LEGALES%202
http://www.maisonenfance.fr?page=SIEGE%20SOCIAL%202
http://www.maisonenfance.fr?page=PARTENAIRES%202
http://www.maisonenfance.fr?page=CONTACTS2
http://www.maisonenfance.fr?page=
NOTRE PROJET PEDAGOGIQUE
NOTRE
ACTU-CRECHE
CONNEXION
ESPACE FAMILLE
MENU
NOTRE CHARTE
D'ACCUEIL
... ET LE PROJET PEDAGOGIQUE
A travers de nos actions nous souhaitons que la structure soit identifier comme un LIEU DE VIE afin que chaque enfant et sa famille Ă©volue dans un espace Ă  la fois Ă©ducatif, social et culturel.
Notre projet éducatif s'articule autour des valeurs de l'association qui sont pour toutes les professionnelles de l'équipe, le moteur de nos pratiques et la garantie du respect de la charte professionnelle qui définit l'action de la Maison de l'enfance.
Aussi à la crèche Leï Parpaïoun nous avons souhaité mettre l'accent sur la notion d'ACCUEIL :
- accueil de l'enfant et de sa famille et ce dès la première rencontre ;
- accueil journalier, les retrouvailles, les regroupements
- accueil de la différence,
- accueil de l'individualité dans le respect de chacun
- accueil des personnels, des intervenants
- accueil des stagiaires...

Pour tendre au mieux vers la réalisation et le respect de nos objectifs, nous avons choisi en équipe après de nombreuses formations et riches de la connaissance des besoins du jeune enfant d'accueillir l'enfant et sa famille dans un cadre de travail dit de " référence "
Chaque enfant a le besoin et le droit d'être accueilli dans un cadre sécurisant tant physiquement que psychiquement
Dans son unité de vie il doit être assuré de pouvoir compter sur une figure d'attachement fiable (au sens de prévisible), qui lui permettra cette sécurité affective garante de son développement et de son accès à l'autonomie.
Cette figure d'attachement est une professionnelle et ses relais auprès desquels, l'enfant va pouvoir être assuré de la continuité des soins dans le respect entier de sa personne et de son individualité.
La référence n'est donc pas une relation unique et enfermante, mais la garantie pour l'enfant et sa famille de rencontrer une continuité et une constance dans les soins donnés à l'enfant au travers d'une posture professionnelle commune à l'équipe.
Myriam David disait " LES PARENTS SOIGNENT LEURS ENFANTS PARCEQU'ILS LES AIMENT, LES PROFESSIONNELLES AIMENT LES ENFANTS PARCEQU'ILS LES SOIGNENT"
L'EQUIPE EDUCATIVE...
- 1 Directrice Infirmière Puéricultrice
- 1 Directrice Adjointe, Educatrice de Jeunes Enfants
- 1 Educatrice de Jeunes Enfants
- 8 Auxiliaires de Puériculture
- 5 Agents d'Animation
- 2 Agents d'Entretien / repas
- Intervenants extérieurs : un Médecin, un Psychologue

PRE-INSCRIPTION EN LIGNE
LE QUOTIDIEN EN CRECHE
Les temps de change respectent l'intégrité et la liberté de mouvement de l'enfant. C'est par les mains autant que par le discours que l'enfant perçoit l'attention que l'on lui témoigne.
Les temps de repas sont des temps très individualisés pour les plus jeunes qui deviennent des temps de plus en plus sociaux quand l'enfant grandit.
Les repas sont des temps où adultes et enfants se retrouvent et partage une certaine proximité synonyme d'échange et de communication.

A la crèche Leï Parpaïoun, chacun vit à son rythme et découvre aussi la vie en collectivité.
Entre temps de jeux, de sommeil, de repas, de repos, de soins, d'activités, de partage, d'échanges avec les enfants ou l'adulte...., les journées à la crèche sont tout simplement des journées de vie où chacun chemine vers son autonomie.
Quelques soient les moments il est essentiel de prendre le temps et de donner du temps Ă  l'enfant.

Les temps de vie :
Pour les plus jeunes :
Nous proposons à l'enfant dès son plus jeune âge de respecter et de le laisser partir à la découverte de ses capacités motrices.

La structure accueille les enfants dans 4 unités que nous appelons
- les bébés : il s'agit des enfants âgés de 3 mois à 8/9 mois à leur inscription
- les petits âgés quant à eux de 12 à 18 mois
- les moyens qui ont ou approchent de leurs 2 ans et qui partiront à l'école à la rentrée suivante pour certains d'entre eux
- les grands qui vivent leur dernière année avant la scolarisation.

Nous parlons de motricité libre dans la mesure où un aménagement de l'espace adapté et la posture sécurisante mais non guidante de l'adulte permettent à l'enfant d'être l'instigateur de son développement, dans le respect de ses compétence propres.
Chez les plus grands nous parlons de libre agir car là encore les observations des adultes, leur positionnement et des espaces de vie réfléchis et adaptés doivent permettent de soutenir les besoins et les compétences de chacun dans le respect de son propre développement et des autres.

La stabilité des jeux, des espaces, l'énoncé clair et formalisé des règles et des limites permettent la plus grande liberté de jeux qui conduit chacun vers son autonomie tout en respectant un cadre social.
Sans dépendance à l'adulte l'enfant a tout le loisir de développer son imaginaire, sa créativité mais aussi d'exprimer ses émotions.
L'adulte n'est pas dans une " guidance " systématique mais comme un repère sécurisant.
Par exemple cette année les moyens et les grands participent à des ateliers cuisine qui permettent une découverte sensorielle très large mais aussi d'entretenir le lien avec les familles au travers des échanges de recettes, du partage d'ingrédients.…
Les saisons sont porteuses de découvertes sensorielles, de créativité, d'échanges.… au travers d'ateliers de collage, de senteurs, de manipulation ou encore de plantations dans notre jardin pédagogique.
L'objectif étant bien centré sur la découverte et le plaisir au-delà d'une recherche de production ou de résultat.
A la crèche l'enfant ne fait pas.…. il vit !

Le libre agir c'est aussi participer à tous les moments de vie du quotidien : mettre la table, se servir, plier le linge, ranger, s'habiller, changer sa couche.…
Pour chacun des rituels viennent rythmer la journée et donner des repères aux enfants.
Et tout naturellement, dans le souhait toujours constant de se rencontrer familles, enfants et accueillantes, d'entretenir le lien, de favoriser les échanges pour donner du sens à l'accueil de l'enfant et faire de la crèche un espace social et culturel, nous faisons souvent la fête.
Noël, carnaval, le rentrée, la fin d'année.…. sont mis à l'honneur chaque année et permettent à tous de se retrouver pour et autour de l'enfant !

Projet particulier : LE LIVRE
le livre est un outil privilégié dans la relation à l'enfant, nous proposons aux enfants et à leur famille de pouvoir emprunter les livres de la crèche pour faire lien et permettre à l'enfant de partager des histoires connues ou non avec ses parents.
des sacs à albums sont en libre-service du côté des plus grands , ses sacs qui partent pour quelques jours dans les maisons propose une histoire et un support pédagogique qui en découle.….pour revivre l'histoire à sa façon !
Les activités dirigées c'est-à-dire proposées et cadrées par l'adulte ont leur place dans le projet mais elles ne sont pas systématiques et viennent en réponse à un besoin de l'enfant.
LE QUOTIDIEN EN CRECHE
Une place professionnelle forte est d'être aux côtés de l'enfant, de sa famille

1- L'enfant est une personne avec un nom, un prénom.
Il est issu d'un père et d'une mère, d'une histoire :
. Ne pas donner de surnom
. Maîtriser la parole au-dessus de la tête des enfants.
. Donner du temps Ă  l'enfant, Ă  sa famille pour s'exprimer, participer.
. Ne pas porter de jugements sur l'enfant, sa famille.
8- Respecter chaque temps de vie de l'enfant :
. S'intéresser à l'ici et maintenant.
. Valoriser les capacités de l'enfant.
. Respecter ses choix, ses initiatives, ses expériences.
. Donner du temps Ă  l'enfant pour qu'il prenne conscience de ce qu'il fait.
. Lui donner des responsabilités.
. Eviter le " NON " systématique.
. Ne pas brusquer l'enfant tant dans les paroles que dans les gestes.
7- Respecter le corps de l'enfant :
. Respecter l'intimité de l'enfant.
. Adapter le geste professionnel à l'enfant connu et individualisé et à son état du moment présent.
. Travailler en cohérence dans l'équipe professionnelle pour permettre à l'enfant de ressentir continuité et stabilité dans les gestes.
6- Respecter l'enfant dans tous ses moyens d'expression (larmes, cris, craintes) :
. Prendre en compte tous les signes de mal-ĂŞtre.
. Comprendre ces signes comme des marques de souffrance.
. Soutenir l'enfant dans l'expression de ses Ă©motions (bien-ĂŞtre).
. Tenter de mettre des mots sur ce que l'enfant vit ou va vivre.
5- Respecter le travail d'apprentissage de l'enfant :
. Reconnaître les efforts faits par l'enfant.
. Ne pas forcer l'enfant.
. Ne pas proposer plusieurs choses Ă  la fois.
. Ne pas poser plusieurs questions Ă  la fois.
4- Respecter l'enfant pour ce qu'il est, un être humain avec sa propre personnalité :
. Faire confiance Ă  l'enfant.
. S'adresser Ă  l'enfant en utilisant le " je " et le " tu ".
. Maîtriser la tonalité de la voix et la qualité du vocabulaire employé.
. Ne pas devancer les demandes affectives de l'enfant : câlins, bisous, l'enfant n'est pas un objet de satisfaction affective.
3- Poser un cadre clair et sécurisant pour l'enfant, sa famille :
. Comprendre et accepter les confrontations de valeurs entre professionnelles et parents.
. Comprendre la place de chacun et la complémentarité de tous.
2- S'engager Ă  travailler en projet, en Ă©quipe :
. Les professionnelles ont un nom, un prénom, ne pas utiliser de surnom.
. Respecter le projet pédagogique au quotidien.
. Accueillir, respecter, coopérer et construire avec chacun.
. Accompagner le développement de l'enfant dans une vision globale de l'éveil, de la santé et de la sécurité.
. S'engager et observer la discrétion la plus stricte sur toutes les informations relatives aux familles et aux enfants.
LA CHARTE DE " LA MAISON DE L'ENFANCE FRANCIS BARRAU "
La Commission Intendance composée des infirmières salariées de " la Maison de l'Enfance Francis Barrau " intervient auprès des directrices et de notre prestataire ST MAX TRAITEUR afin de veiller au respect du bon équilibre alimentaire et de la qualité des repas servis aux enfants.

Les repas sont adaptés en fonction de l'âge (menu bébé et menu grand).
Un goûter est également servi tous les après-midi.
Pour les plus petits, lors de la diversification alimentaire, les protéines fournies par le prestataire sont mixées sur place.

Dans le cadre d'une sensibilisation au respect de l'environnement, un repas BIO est proposé aux enfants quatre fois par semaine.

Les menus sont affichés mensuellement dans chaque crèche, afin que chaque famille puisse les consulter librement.
LES MENUS
ACTU-CRECHE
Chers parents,

Le beau temps est parmi nous, d’ici quelques semaines notre jardin va reprendre vie. Avec les enfants, nous allons pouvoir aller planter des fleurs mais aussi des légumes que nous verrons pousser au fils des semaines et que nous ne manquerons pas de gouter dès que possible. Nous sommes donc toujours preneurs de bons conseils, de personnes ayant la main verte mais aussi de plants et de terreau.
Le groupe des moyens, qui a bien grandi, se joint aux grands pour faire des ateliers cuisine. Le grand saut fut pour l’atelier crêpes lors la chandeleur qui a ravi les papilles des petits et des grands. Mais ce n’est pas tout, ils vont aussi à la bibliothèque. A ce sujet, les parents ou grands-parents qui souhaitent nous accompagner sont les bienvenus. Ces sorties sont l’occasion d’aller à la rencontre d’un lieu différent, de sortir de la crèche mais aussi de découvrir notre environnement.

Chez les petits nous avons installés une nouvelle dinette qui fait le plus grand bonheur des enfants de cette section mais aussi des bébés qui ont donc eux aussi une dinette leur permettant d’entrer dans le jeu d’imitation.

Les bébés quant à eux, ont bien grandi. Ils participent avec enthousiasme aux premiers rassemblements du matin.
Ce regroupement permet de partager un temps ensemble, de se dire bonjour et de fredonner quelques chants pour bien commencer la journée.
Avec ce rituel, les journées débutent avec un moment de plaisir partagé. Mais également, avec un temps aux objectifs pédagogiques liés à la place de chacun dans un lieu d’accueil collectif. Il permet de prendre conscience de l’autre tout en étant reconnu, c’est le premier temps collectif de la journée.

Le jeu d’imitation est une activité très prisée par les enfants. Il peut être décliné de multiples façons. De la mallette du docteur au garage avec ses voitures en passant par l’indémodable dînette et les déguisements en tout genre. Plus le jeu va être proche de la réalité plus il va plaire à l’enfant.

Chez les plus petits, les jeux sont simples, un poupon, un biberon, une brosse. Les 1ers « faire semblant » sont très centrés autour du quotidien de l’enfant (le repas, le sommeil, le bain).
En effet, les plus petits mettent en œuvre des jeux de faire semblant en fonction de ce qu’ils ont vu ou entendu. Ils imitent surtout les gestes du quotidien. Ils font semblant de faire boire leur poupée, de changer nounours, de téléphoner...
Les enfants vont surtout imiter maman ou papa, car les parents sont les premiers modèles qui s’imposent à eux.
Ces jeux d’imitation permettent à l’enfant de comprendre l’autre, de se projeter dans un monde d’adulte mais aussi de répéter les gestes du quotidien (manger, se coiffer...) et de développer son langage. Ces jeux de rôle lui permettent de s’approprier à sa manière les expériences de la vie.

Il n’y a pas besoin de trop de matériel. Les enfants s’amusent et imaginent des situations avec les objets du quotidien : une cuillère en bois, des bassines, des seaux, des cartons...
En imitant, l’enfant interagit avec son environnement, il construit ainsi ses structures cognitives. Le développement cognitif dépend de la maturation du cerveau et des interactions sociales et physiques. Entre 2 et 4 ans, le jeu symbolique permet au tout-petit de résoudre des conflits internes, de se libérer des contraintes du quotidien.

Le processus des jeux d’imitation se complexifie chez l’enfant après 3 ans. On parle de jeux symboliques. L’enfant commence à inventer des scénarios imaginaires : c’est l’âge du "on dirait que", du faire semblant. Les jeux de rôle deviennent un moyen pour l’enfant de se construire en se projetant dans divers rôles adultes : le médecin, la marchande, le papa... Mais aussi de gérer des situations, des conflits. Par exemple, votre enfant va désamorcer une situation désagréable en mimant un conflit. Cela lui permet de gérer sa frustration.

A travers ces jeux également, la différenciation soi/autre se met en place. Ces jeux symboliques lui permettent aussi d’apprendre à différencier les garçons des filles ainsi que les rôles sociaux.
En faisant semblant d’être l’autre, l’enfant peut exprimer des choses même lorsqu’il ne maîtrise pas totalement le langage. Il prend du recul par rapport à ce qu’il vit.
Le jeu d’imitation participe également au développement de sa motricité. En manipulant de nombreux petits objets, par exemple dans un jeu de dînette, il développe sa motricité fine. Lorsqu’il donne à manger au bébé ou l’habille, il ajuste ses gestes pour parvenir à son but.
Enfin, l’imitation joue un rôle majeur dans la socialisation. Le fait de jouer d’autres rôles permet de prendre conscience de l’existence de l’autre mais aussi de soi-même et de jouer en interaction.



LE JEU D'IMITATION OU LE PLAISIR DU "FAIRE SEMBLANT"
NOS CRECHES
NOS MODALITES \nD'INSCRIPTION
QUESTIONS PARENTS
CRECHE LEI PARPAIOUN
A POURRIERES
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
Francis BARRAU
VOUS ETES SALARIE
VOUS ETES PROFESSIONNEL
VOUS ETES PARENT
QUI SOMMES-NOUS ?
Association La Maison de l'Enfance

PLAN DU SITE
http://www.maisonenfance.fr?page=
MENTIONS LEGALES
http://www.maisonenfance.fr?page=
SIEGE SOCIAL
http://www.maisonenfance.fr?page=
PARTENAIRES
http://www.maisonenfance.fr?page=
CONTACTS
http://www.maisonenfance.fr?page=
ACCUEIL