LEI NISTOUN - SAINT MAXIMIN

Accueil => Qui sommes-nous ? => Nos structures => Nos cr√®ches => Cr√®che Le√Į Nistoun √† SAINT-MAXIMIN
CRECHE
"LEI NISTOUN"
P√īle Enfance Jean DORIAC
Chemin Saint Simon
Boulevard Saint Jean
83470 SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME

04.98.05.02.01

leinistoun@orange.fr
http://www.maisonenfance.fr?page=
PRESENTATION
Olivier BARRAU Pr√©sident de Le√Į Nistoun et membre du conseil d'administration depuis 1999.
" Le bureau et l'équipe des Nistoun forment un tout. Les parents bénévoles et le personnel sont entièrement à l'écoute des enfants.
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://assomami.alwaysdata.net/intranet_parents_st_max/
http://www.maisonenfance.fr?page=
"La mère soigne son enfant parce qu'elle l'aime. La professionnelle aime l'enfant parce qu'elle le soigne "
Emmy PICKLER
Le conseil local, une équipe de bénévoles proches de l'équipe éducative, permet d'avoir une complicité, un dynamisme, une écoute, une aide, que tout autre organisme aurait du mal à mettre en place.
Nous sommes là pour servir l'enfant et nous ne recherchons aucun autre intérêt. "
Chaque section dispose :
- D'une salle d'activité,
- d'une salle de change,
- de dortoirs
- d'un espace extérieur.
Les " moyens " ont un réfectoire et partagent avec la section " bébés " une biberonnerie.
Pas apr√®s pas, jour apr√®s jour, l'enfant grandit et se construit. Favorisant l'approche individuelle, l'√©coute et le respect. L'√©quipe Le√Į Nistoun a √† cour d'accompagner les enfants tout le long de la journ√©e. C'est avec les familles qu'elle fait vivre ce lieu d'accueil au rythme des petits.
La structure multi-accueil " Le√Į Nistoun " se situe dans le P√īle Enfance
Jean DORIAC à SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME.





Elle accueille :
- 40 enfants de 3 mois à 6 ans (simultanément), du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30

Cet établissement reçoit un avis favorable du service de la Protection Maternelle et Infantile par arrêté du Conseil Général qui fixe sa capacité et son temps d'accueil.

La structure d'accueil est fermée :
- Les samedis, dimanches, jours fériés et ponts dont les dates sont communiquées aux parents en début d'année scolaire
- Une semaine pour les fêtes de fin d'année
- Quatre semaines en √©t√©, g√©n√©ralement le mois d'ao√Ľt.

FERMETURE 2018 / 2019 :
=> vendredi 02 novembre 2018 (Toussaint)
=> vendredi 21 Décembre 2018 à 12h30 au mardi 01 Janvier 2019 inclus
=> vendredi 31 mai 2019 (Ascension)
=> lundi 29 juillet 2019 au lundi 26 ao√Ľt 2019 inclus.



Pour des raisons exceptionnelles, la structure peut √™tre ferm√©e. Dans ce cas, les familles seront inform√©es le plus t√īt possible pour pouvoir s'organiser.

D'une superficie est de 500 m2. Elle comprend 3 sections :
- les " grands" à l'étage,
- les " moyens " au rez-de-chaussée,
- les " bébés " également au rez-de-chaussée.

http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=MODALITES%20D%27INSCRIPTION
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=pole%20enfance%20via%20nistoun
Agrément
40 enfants
Retour
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
NOTRE PROJET PEDAGOGIQUE
NOTRE
ACTU-CRECHE
CONNEXION
ESPACE FAMILLE
MENU
NOTRE CHARTE
D'ACCUEIL
PRE-INSCRIPTION EN LIGNE
LE QUOTIDIEN EN CRECHE
http://www.maisonenfance.fr?page=Ple%20Enfance%20via%20pitchoun
Visite interactive du P√īle Enfance
NOS CRECHES
NOTRE RELAIS \nASSISTANTES MATERNELLES
SERVICES +
NOTRE ORGANISME \n DE FORMATION
CRECHE LEI NISTOUN
A SAINT-MAXIMIN
LA MAISON DE L'ENFANCE
Francis Barrau
Chemin St Simon
Boulevard St Jean
83470 SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME
04.98.05.09.59 - 04.94.59.96.48
lamaisondelenfance@wanadoo.fr


http://www.maisonenfance.fr?page=PLAN%20DU%20SITE%202
http://www.maisonenfance.fr?page=MENTIONS%20LEGALES%202
http://www.maisonenfance.fr?page=SIEGE%20SOCIAL%202
http://www.maisonenfance.fr?page=PARTENAIRES%202
http://www.maisonenfance.fr?page=CONTACTS2
... ET LE PROJET PEDAGOGIQUE
L'EQUIPE EDUCATIVE ...
- 1 Directrice Educatrice Spécialisée
- 1 Adjointe Infirmière
- 1 Educatrice de Jeunes Enfants
- 5 Auxiliaires de puériculture
- 5 Agents d'Animation
- 1 Apprentie Auxiliaire de puériculture
- 1 Agent d'entretien
- 1 Agent repas
-Intervenants extérieurs : un médecin, un psychologue

Notre projet pédagogique se base essentiellement sur l'activité libre qui conduit à l'autonomie. L'enfant est le principal acteur de son développement. C'est pourquoi l'adulte n'intervient pas de manière active dans ses expériences, jeux et découvertes. Les professionnelles sont présentes et disponibles. Elles installent une relation individualisée, de confiance, d'écoute pour répondre aux besoins de chaque enfant.
Elles respectent leurs choix et les accompagnent afin qu'ils se sentent entendus et considérés. Cette reconnaissance passe par la parole, l'encouragement, mais aussi par le corps, le regard : cela conforte l'enfant dans l'estime et la confiance de soi.

Les bébés sont, le plus possible, au sol leur permettant ainsi la découverte de leur corps et peu à peu de l'espace. Sous le regard bienveillant des professionnels, ils expérimentent par eux-mêmes leur capacité psychomotrice.
L'aménagement de l'espace sert de soutien au développement de l'autonomie. Par cet aménagement, l'enfant va pouvoir expérimenter à son rythme et en fonction de ses compétence diverses situations sans dépendre de l'adulte. Les jeux sont placés de manière à ce qu'il puisse les attraper, selon ses envies. Des repères sécurisants ont été installés.
Différents espaces sont proposés afin de répondre aux différents besoins dans l'instant : ils permettent à l'enfant d'accéder aux jeux symboliques, aux jeux de construction, de se laisser aller dans l'imagination, de créer, de se reposer, de s'asseoir à une table d'activités, d'échanger avec les autres.
Cela permet √©galement de favoriser les √©changes, entre enfants-enfants, et entre enfants-adultes favorisant les interactions sociales, la socialisation et jouant un r√īle important dans la construction de soi : prendre conscience de ce qu'ils sont et de qui ils sont.

Il est √©galement propos√© aux enfants des temps de motricit√© g√©n√©ralement libres. Les enfants ont √† leur disposition v√©los, ballons, toboggan, cabane‚Ķ Diff√©rents lieux sont exploit√©s comme la salle de motricit√©, les jardins o√Ļ ils peuvent courir, grimper, sauter‚ĶCela favorise la d√©pense de l'√©nergie, la ma√ģtrise du tonus, la ma√ģtrise des fonctions locomotives et l'autonomie. Chez les moyens, les jeux moteurs prennent une place particuli√®re dans le d√©roulement de la journ√©e. Ils r√©pondent √† un des principaux besoins pour les enfants de ce groupe.
Chez les grands, des ateliers sont proposés en petits groupes. Exemple : manipulation, construction, livre, chant, psychomotricité, peinture, cuisine…
Il s'agit de provoquer des situations favorisant l'éveil, la curiosité, l'imagination, la motricité, le bon développement de l'enfant dans son individualité. Cela permet également de favoriser les échanges, le respect des autres, l'apprentissage du langage.
L'enfant est libre de participer ou non. Il n'y a pas d'objectifs de production attendue, pas de comparaisons.
LE QUOTIDIEN EN CRECHE
En partenariat :

- Avec un papa, L'ATELIER MUSIQUE :
Le 1er lundi de chaque mois, un papa anime un atelier musique chez les moyens et les grands.

- Avec L'ASSOCIATION LIRE ET FAIRE LIRE :
Chaque 1er et 3eme jeudi du mois, un membre de l'association " Lire et Faire Lire " propose un temps de lecture à un petit groupe enfants.
Des ateliers découvertes sont proposés régulièrement aux enfants tel que :

- L'ATELIER CUISINE :
Chaque enfant d√©couvre le sens du go√Ľt, de l'odorat, des couleurs et de la culture culinaire.

- L'ATELIER JARDINAGE :
Dès le printemps et jusqu'à la fin de l'été, les " grands " s'improvisent en " petits jardiniers ". Fleurs, fruits et légumes sont semés dans le jardin. C'est un lieu de grandes découvertes : le plaisir de toucher la terre, l'eau, d'assister à la transformation de la graine en plante et enfin un moment délicieux .… la récolte ! La dégustation des fruits et des légumes aura lieu au moment des repas.
Chez les bébés, une journée type ne peut être envisagée. Les professionnelles se tiennent disponibles en fonction des besoins de chaque bébé.
Pour les moyens et les grands, les horaires sont à titre indicatif, ils sont souples en fonction des besoins du groupe d'enfants.
7h30-9h30 : Jeux libres et accueil
9h30-11h00 : activités libres et ateliers ludiques, jeux de motricité
11h00-12h00 : Repas
12h15 : sieste puis réveil échelonné
14h30 : jeux extérieurs, jeux libres ou salle de psychomotricité
15h30 : go√Ľter
16h00 : jeux libres ou jeux extérieurs. Proposition d'ateliers : jeux d'encastrement, de construction, puzzles, livres, dessin, musique…
Départs échelonnés et transmissions des informations de la journée de votre enfant aux parents.
Une place professionnelle forte est d'√™tre aux c√īt√©s de l'enfant, de sa famille

1- L'enfant est une personne avec un nom, un prénom.
Il est issu d'un père et d'une mère, d'une histoire :
. Ne pas donner de surnom
. Ma√ģtriser la parole au-dessus de la t√™te des enfants.
. Donner du temps à l'enfant, à sa famille pour s'exprimer, participer.
. Ne pas porter de jugements sur l'enfant, sa famille.
8- Respecter chaque temps de vie de l'enfant :
. S'intéresser à l'ici et maintenant.
. Valoriser les capacités de l'enfant.
. Respecter ses choix, ses initiatives, ses expériences.
. Donner du temps à l'enfant pour qu'il prenne conscience de ce qu'il fait.
. Lui donner des responsabilités.
. Eviter le " NON " systématique.
. Ne pas brusquer l'enfant tant dans les paroles que dans les gestes.
7- Respecter le corps de l'enfant :
. Respecter l'intimité de l'enfant.
. Adapter le geste professionnel à l'enfant connu et individualisé et à son état du moment présent.
. Travailler en cohérence dans l'équipe professionnelle pour permettre à l'enfant de ressentir continuité et stabilité dans les gestes.
6- Respecter l'enfant dans tous ses moyens d'expression (larmes, cris, craintes) :
. Prendre en compte tous les signes de mal-être.
. Comprendre ces signes comme des marques de souffrance.
. Soutenir l'enfant dans l'expression de ses émotions (bien-être).
. Tenter de mettre des mots sur ce que l'enfant vit ou va vivre.
5- Respecter le travail d'apprentissage de l'enfant :
. Reconna√ģtre les efforts faits par l'enfant.
. Ne pas forcer l'enfant.
. Ne pas proposer plusieurs choses à la fois.
. Ne pas poser plusieurs questions à la fois.
4- Respecter l'enfant pour ce qu'il est, un être humain avec sa propre personnalité :
. Faire confiance à l'enfant.
. S'adresser à l'enfant en utilisant le " je " et le " tu ".
. Ma√ģtriser la tonalit√© de la voix et la qualit√© du vocabulaire employ√©.
. Ne pas devancer les demandes affectives de l'enfant : c√Ęlins, bisous, l'enfant n'est pas un objet de satisfaction affective.
3- Poser un cadre clair et sécurisant pour l'enfant, sa famille :
. Comprendre et accepter les confrontations de valeurs entre professionnelles et parents.
. Comprendre la place de chacun et la complémentarité de tous.
2- S'engager à travailler en projet, en équipe :
. Les professionnelles ont un nom, un prénom, ne pas utiliser de surnom.
. Respecter le projet pédagogique au quotidien.
. Accueillir, respecter, coopérer et construire avec chacun.
. Accompagner le développement de l'enfant dans une vision globale de l'éveil, de la santé et de la sécurité.
. S'engager et observer la discrétion la plus stricte sur toutes les informations relatives aux familles et aux enfants.
LA CHARTE DE " LA MAISON DE L'ENFANCE FRANCIS BARRAU"
La Commission Intendance composée des infirmières salariées de " la Maison de l'Enfance Francis Barrau " intervient auprès des directrices et de notre prestataire ST MAX TRAITEUR afin de veiller au respect du bon équilibre alimentaire et de la qualité des repas servis aux enfants.

Les repas sont adapt√©s en fonction de l'√Ęge (menu b√©b√© et menu grand).
Un go√Ľter est √©galement servi tous les apr√®s-midi.
Pour les plus petits, lors de la diversification alimentaire, les protéines fournies par le prestataire sont mixées sur place.

Dans le cadre d'une sensibilisation au respect de l'environnement, un repas BIO est proposé aux enfants quatre fois par semaine.

Les menus sont affichés mensuellement dans chaque crèche, afin que chaque famille puisse les consulter librement.
LES MENUS
ACTU-CRECHE
Chers parents
Voilà une nouvelle année qui se termine….

Nous avons passé une très belle année aux cotés de vos enfants, qui sont prêts à franchir une nouvelle étape…changer de section, voire quitter la crèche pour le grand saut à l’école maternelle…

Ces mois de juin et juillet ont été gentiment mouvementés….
Quelques grosses chaleurs qui nous ont un peu contraint au confinement, pour la s√©curit√© de vos enfants. A leur grande surprise nous avons donc organis√© des jeux d‚Äôeau en pleine section. Un rafra√ģchissement fort agr√©able.
Nous avons également profité de la salle d’eau et de ses jets rigolos et surprenants.

Puis il y a eu l’éviction pour rougeole demandé par L’ARS (Agence Régionale de Santé).
A ce sujet, nous vous remercions tous pour votre compréhension et votre réactivité. La crèche a alors tournée un peu au ralenti.
Les enfants, peu nombreux, ont vu leurs habitudes quelque peu changer.
Pendant Les accueils du matin, nous avons passé un peu plus de temps dans la section des moyens. Les repas et gouters ont été pris en commun moyens et grands. La section des bébés, alors vide, nous a servi pour installer les enfants au levé de sieste : un environnement calme, proposant un peu de changement.

L’année prochaine s’organise doucement.
Les b√©b√©s qui passent √† la rentr√©e sur le groupe des moyens, seront accompagn√©s d‚ÄôEmilie qui √©tait d√©j√† √† leur cot√© chez les b√©b√©s. Ils c√ītoieront √©galement S√©verine (l‚Äô√©ducatrice), Nicole, Sonia.
Les moyens qui eux passent chez les grands, seront accompagnés de Noria et Mathilde, qui étaient à leur coté cette année. Ils seront également accompagnés par Candy et Ségolene.
Quant aux bébés qui nous rejoignent, ils feront leurs adaptations aux cotés de Meggie (l’infirmière), Céline, Laura et Mélanie.

Dans l‚Äôattente de vous revoir en septembre et de trouver vos enfants ¬ę tellement chang√©s ¬Ľ ou encore de vous voir venir nous donner quelques nouvelles de la rentr√©e √† l‚Äô√©cole maternelle, l‚Äėensemble de l‚Äô√©quipe des Nistoun vous souhaite un tr√®s bel √©t√©, bien reposant‚Ķ

http://www.maisonenfance.fr?page=
http://www.maisonenfance.fr?page=
Francis BARRAU
VOUS ETES SALARIE
VOUS ETES PROFESSIONNEL
VOUS ETES PARENT
QUI SOMMES-NOUS ?
Association La Maison de l'Enfance

PLAN DU SITE
http://www.maisonenfance.fr?page=
MENTIONS LEGALES
http://www.maisonenfance.fr?page=
SIEGE SOCIAL
http://www.maisonenfance.fr?page=
PARTENAIRES
http://www.maisonenfance.fr?page=
CONTACTS
http://www.maisonenfance.fr?page=
L'arrivée
L'accueil est commun de 7h30 à 8h30 dans le lieu de vie des moyens. Il s'agit de vous proposer un accueil de qualité, fait d'échanges et de repères afin de vous soutenir, vous et votre enfant dans le moment de la séparation.
C'est la personne du groupe de votre enfant ou la personne relais qui vous écoute et note les informations concernant la santé et la vie de votre enfant afin d'assurer une continuité dans sa prise en charge.
A 8h30, les enfants rejoignent leur espace de vie avec deux professionnels référents du groupe. L'accueil continue dans chaque lieu de vie..
Le temps des retrouvailles
Dans la journée, vous venez chercher votre enfant dans son lieu de vie. A partir de 17h30 jusqu'à la fermeture, les enfants sont regroupés chez les moyens. En fonction du nombre de bébés restant, un professionnel restera dans leur lieu de vie pour le bien-être des enfants.
Les professionnels référents de leur groupe ou la personne relais vous transmettent les éléments de la journée : le repas, la sieste, les jeux, l'évolution de leur développement psychomoteur…
Chez les b√©b√©s, il existe un support unique o√Ļ sont √©crits les repas, changes, siestes‚ĶPour les moyens et les grands, nous utilisons un cahier individuel pour chaque enfant dans lequel sa journ√©e est retranscrite. Le cahier est un support d'√©changes et ne remplace pas la communication orale.
Le doudou et la tétine :
Le doudou et la t√©tine sont un lien entre la maison et l'ext√©rieur. Ils facilitent la s√©paration et accompagnent l'enfant dans ses besoins affectifs tout au long de la journ√©e. C'est pourquoi ils sont toujours √† disposition de l'enfant quel que soit son √Ęge. Chez les b√©b√©s, les objets transitionnels sont rang√©s dans un panier √† doudou ; tandis que chez les moyens et les grands, ils sont rang√©s dans des pochettes individuelles √† la port√©e des enfants.
Les photos chez les moyens et les grands
Chaque enfant a sa photo comme rep√®re pour reconna√ģtre sa pochette √† doudou, son casier, son porte-manteau, son panier‚Ķ
Chez les plus grands, le professionnel est en situation d'observation bienveillante. Il laisse les enfants interagir entre eux. Il n'intervient qu'en situation de danger.

Les règles et les limites :
L'enfant choisit ses activités dans un cadre qui lui est proposé, avec des règles et des limites. Les règles permettent la vie en collectivité. Certaines règles ne sont pas négociables, elles sont définies en équipe car elles doivent être cohérentes pour aider l'enfant à les comprendre et à les intégrer. Certaines doivent être plus souples car le processus de leur intégration est compliqué.
Les repas :
Chez les b√©b√©s, les repas sont pris en fonction du rythme et selon les informations que vous nous communiquez. On respecte sa maturit√© (mastication, go√Ľt), son temps de repas et son besoin de d√©couverte (toucher les aliments ‚Ķ).
Le temps du repas est un temps d'apprentissage, de partage, de convivialit√©, de socialisation... C'est aussi un temps de d√©couverte et d'√©veil au go√Ľt. Il est toujours propos√© aux enfants de go√Ľter.
Le repas se passe dans le réfectoire pour les moyens et dans la salle de vie pour les grands.
Chez les moyens, nous accompagnons les enfants dans l'autonomie en leur proposant une cuillère afin qu'ils puissent manger seul. S'ils rencontrent des difficultés, l'adulte aide l'enfant avec une deuxième cuillère.
Chez les plus grands, il est proposé à l'enfant de mettre sa serviette, de manger, d'ouvrir son yaourt, ou encore d'éplucher certains fruits tout seul…Nous leur proposons également de mettre la table, de se servir seul...
Chaque régime ou coutume est respecté en adéquation avec les besoins de l'enfant. Les régimes spécifiques sont fournis par les parents.
Les soins d'hygiène corporelle :
Chaque enfant a un casier ou un panier avec ses affaires personnelles et une serviette de toilette. Les soins permettent un moment privilégié d'échange entre l'enfant et sa référente. Un escalier qui mène à la table de change, est à disposition afin de favoriser l'autonomie et la motricité. Progressivement, l'enfant participe à ses soins.

A son arrivée à la crèche, votre enfant a besoin d'avoir des repères pour maintenir sa sécurité affective.

L'adulte privilégié
L'enfant trouve sa sécurité affective dans une relation privilégiée. Le tout petit ne peut pas s'attacher à un grand nombre de personnes, c'est pourquoi il sera accompagné par le même adulte pour tous les soins : le change, le repas et le coucher, tout au long de la journée.
Il est important que votre enfant sache qui va s'occuper de lui pendant ce temps collectif, cela lui permet d'anticiper le déroulement de ce qui va se passer pour lui. L'attention particulière de l'adulte référent est un repère rassurant pour lui.
Dans l'unit√© de vie des grands, les enfants sont g√©n√©ralement en capacit√© de choisir l'adulte qui les accompagnera plus particuli√®rement au long de la journ√©e. Ils sont en capacit√© de choisir une activit√© ou un atelier qui les int√©resse plut√īt que l'adulte qui le propose. Malgr√© tout, pour les enfants qui arrivent √† la cr√®che pour la premi√®re ann√©e, une personne r√©f√©rente sera nomm√©e pour servir de rep√®re pour l'enfant et sa famille. Ceci pour un temps qui ne peut √™tre d√©fini et qui sera √©tablit en fonction du besoin de l'enfant.
Tous les ans, un professionnel de chaque groupe suit le groupe l'année d'après afin de garder un repère pour l'enfant et sa famille. Ce repère permet de sécuriser l'enfant et de faciliter la séparation.
La présence et le langage de l'adulte :
L'enfant est tr√®s d√©pendant de l'adulte, chaque professionnel installe une relation individualis√©e, de confiance, d'√©coute afin de r√©pondre aux besoins ou souhaits de chaque enfant. L'adulte verbalise au maximum les changements de situation pour donner des rep√®res √† l'enfant. Il pose des mots sur les √©motions qui peuvent envahir le tout petit pour le s√©curiser, afin que l'enfant puisse comprendre son environnement, se conna√ģtre lui-m√™me et anticiper les √©v√©nements √† venir.
Le sommeil :
Nous tenons compte de ce que vous nous transmettez sur les habitudes de sommeil de votre enfant pour mieux repérer les premiers signes d'endormissement, et pour reproduire au plus proche les rituels d'endormissements que vous avez mis en place afin de sécuriser votre enfant (chanson, présence, bras, bercement etc…). L'enfant retrouve toujours le même lit avec son doudou et ou tétine selon ses besoins et ses habitudes.
Le besoin de sommeil peut varier d'un enfant à l'autre. Il est très important de respecter le rythme de chacun : aussi certains feront une, deux, voire trois siestes à la crèche. Chez les plus grands, certains enfants dorment le matin et d'autres seulement l'après-midi. Ils se réveillent de manière échelonnée.
Le jeu
L'enfant se construit au travers du jeu. Les activités proposées sont adaptées aux compétences et au rythme de chacun compte tenu du niveau de développement (maturité à intégrer les règles, à les accepter.…), les activités restent libres.
Il n'y a pas d'objectifs de production attendue, ni de comparaisons.
Il s'agit pour les professionnels de provoquer des situations favorisant l'éveil, la curiosité, l'imagination, la motricité, le bon développement de l'enfant dans son individualité.
ACCUEIL